Notre Elevage

Installés dans l’Ain, aux portes de la Réserve Naturelle des Marais de Lavours depuis 20 ans, Christelle, Bruno, Anthony et Fanny élèvent en plein air des cochons, des agneaux et des génisses ainsi que des veaux de lait, de façon traditionnelle.

Tous les animaux sont nourris avec le foin et les céréales produites à la Ferme.

Nos animaux sont élevés de manière ancestrale, naturellement, et grandissent à leur rythme, dans le plus grand respect de leur bien-être.

Nous travaillons en famille, à petite échelle pour vous proposer des viandes d’une grande qualité nutritive et gustative.

Les viandes et charcuteries sont préparées dans notre laboratoire à la Ferme.

Pour en voir davantage de notre quotidien vous pouvez nous suivre sur Facebook (https://www.facebook.com/lafermedumarais/) ou Instagram (https://www.instagram.com/ferme_du_marais/?hl=fr).

La FABRICATION

Nous emmenons nos animaux à l’abattoir de Bellegarde sur Valserine tous les jeudis matin et récupérons nos carcasses les vendredis matin.

Ainsi nous découpons tous les vendredis les porcs et les agneaux et les lundis les veaux et les génisses.

Toutes nos charcuteries sont fabriquées (exclusivement à partir des viandes de notre élevage) dans notre laboratoire de transformation à la Ferme. Nous respectons les règles d’hygiène scrupuleusement pour vous garantir une conservation optimale de nos produits.

Nous n’utilisons aucun additif, colorant ou nitrite. Nous travaillons « à l’ancienne » !

Nos charcuteries sont sans lactose et sans gluten (sauf pâté croûte, mijoté en chausson et quenelle).

Attachés au savoir-faire paysan où chaque « morceau » est utilisé à bon escient, nous avons créé notre gamme de charcuteries pour qu’il n’y ait aucune perte. Par exemple, la gorge et le foie pour les terrines, l’épaule servira à la chair à saucisses, etc.

Nous adaptons également nos fabrications aux saisons ainsi, en hiver vous trouverez boudin noir à la crème, boudin blanc, terrine aux champignons, petits salés cuits pour accompagner la choucroute, etc. Dès les beaux jours, ce seront chipolatas assaisonnées ou natures, viandes marinées à griller.

L’élevage des VEAUX DE LAIT

L’originalité de notre troupeau ? Une multitude de races rustiques et des cornes !

Bruno est un passionné de belles vaches et il choisit l’amour de ses bêtes à celui du profit ! Avec Anthony, ils élèvent les veaux à l’ancienne ! Pas de distributeur de lait en poudre chez nous, les veaux tètent matin et soir 7 jours sur 7 le lait de nos vaches. Pas de ration ou d’ordinateur pour mener le troupeau, c’est l’œil et le savoir-faire de Bruno et Anthony qui sont les seuls indicateurs.

Nos vaches laitières mangent le foin coupé sur notre ferme et l’herbe des prairies autour de l’étable à la belle saison. Elles ont également droit à un petit complément de céréales dont elles sont très gourmandes !

Nous avons 10 vaches laitières à la Ferme elles élèvent toutes deux veaux par an. La moitié des veaux naissent à la Ferme et l’autre moitié est achetée à des confrères alentours à 3 semaines. Les veaux restent chez nous jusqu’à leur 6/8 mois.

La viande des veaux est donc rosée, goûteuse et moelleuse.

L’élevage de MOUTONS

Nos brebis pâturent autour de la Ferme toute la belle saison. Elles sont bien confortablement installées à la Bergerie pendant l’hivers (de novembre à mars environ).

Notre bélier rejoint ses dames vers la mi-août de sorte que les naissances de nos agneaux aient lieux cinq mois plus tard bien au chaud dans la Bergerie !

Ceci nous permet également une surveillance beaucoup plus régulière et des soins si nécessaire donnés très rapidement en cas de souci pendant l’agnelage. Anthony veille ses brebis comme « l’huile sur le feu » il faut le voir faire !

Nos brebis mangent notre foin, notre luzerne et également nos céréales.

Une fois tous les agneaux nés et solides, le printemps revient et tout ce petit monde part pâturer ensemble. Les agneaux entre eux jouent énormément ! On sait d’où vient le jeu de « saute-mouton » !

Les agneaux vont grandir chez nous en plein air de leur naissance à leur 6/8 mois. Le tri se fait pendant l’année, les mâles partent à l’abattoir et les femelles choisies par Anthony vont rejoindre les brebis pour faire des petits à partir de leur deuxième année.

L’élevage de VACHE HIGHLAND

La Highland est une race bovine écossaise originaire de la région des Highlands. Elle se caractérise par une robe rouge clair à foncé (60 %), ou noire (30 %), ou grise (5 %), ou blanche (5 %), aux poils longs et par une paire de longues cornes dressées en l’air. Cette race très ancienne s’est façonnée dans une région de climat très rude. Elle est très rustique, demandant peu de soins, capable de vivre dans les conditions les plus dures : froid, neige, marais… et s’adapte aussi aux climats plus chauds.

Elle est capable d’exploiter des pâturages pauvres et peut consommer une grande variété de végétaux de type arbustifs, ce qui en fait une excellente débroussailleuse. La vache Highland est recommandée pour l’écopastoralisme, elle valorise énormément nos pâturages.

La grande particularité de notre Ferme comme son nom l’indique est de se trouver sur un territoire de marais. Voilà pourquoi nous avons choisis cette race.

Petites et robustes, elles restent toute l’année dans les pâtures autour de la Ferme. Leurs pieds durs sont adaptés aux sols humides de notre marais.

Dans notre ferme, l’élevage se fait de manière extensive, en privilégiant le bien-être animal. Nos prairies ne reçoivent aucun traitement chimique, seul notre fumier est apporté pour servir d’engrais.

Aucun complément alimentaire n’est donné hormis du foin pendant l’hiver. Les médicaments ne sont utilisés qu’en cas de nécessité absolue. Un fait rare compte tenu de la résistance et de la bonne santé de nos animaux.

La highland est appréciée pour sa viande persillée, dont la saveur est remarquable, riche en protéines avec un faible taux de cholestérol.

L’élevage de COCHONS

Nous achetons les petits cochons qui pèsent alors autour de 20kg. Ils sont installés dans des parcs extérieurs et nourris avec des céréales en partie cultivées sur notre Ferme. Les compléments sont achetés à des exploitations de notre région.

Les cochons vont rester 6 à 8 mois dans leurs parcs, jusqu’à atteindre environ 150/180kg. Heureux, ils jouent beaucoup et grossissent tranquillement garantissant une viande d’excellente qualité gustative avec un gras peu développé mais bien réparti. En semi-liberté, les cochons fouillent la terre et complètent leur alimentation par des insectes.

Passionnés par nos animaux, nous hébergeons également des ânes, des chevaux, des poneys, des chèvres, des lamas… Ils sont là uniquement pour notre plaisir et celui des visiteurs de notre Ferme !

Les cohabitations se passent très bien entre tout ce petit monde !

Notre Ferme à l’entrée de la Réserve Naturelle des Marais de Lavours

Ferme Auberge aux portes des Marais de Lavours, repas 100% fait maison à partir de produits fermiers.

Installés au pied du Grand Colombier depuis 20 ans, nous élevons en plein air des cochons et des génisses. Nous élevons aussi de manière traditionnelle des veaux de lait. Nos animaux sont nourris avec le foin que nous produisons et ramassons ainsi qu’avec nos céréales.

Nous vous invitons dans notre Ferme Auberge où toute la carte est élaborée à partir des viandes et charcuteries de notre production. Ces dernières sont accompagnées de produits de fermes voisines exclusivement. Du 100% maison pour ravir vos papilles ! Ici nous recevons « comme à la maison » et il se dit qu’on reçoit bien !
Amoureux de la convivialité, nous vous garantissons un moment d’authenticité et de générosité.
Notre terrasse avec vue sur le Grand Colombier est ombragée, clôturée et équipée d’une balançoire et d’un toboggan. Tout cela entouré par les prés de nos animaux !

Période d’ouverture

– du 1er avril au 8 mai , du 1er juillet au 31 août, du 24 octobre au 6 novembre : ouvert tous les jours de 10h à 18h30
– du 9 mai au 30 juin et du 1er septembre au 23 octobre : ouvert du mercredi au dimanche de 10h à 18h30